Institut pour l'Etude et la Conservation du Baobab

L’association INECOBA s’intéresse à développer et à promouvoir tous projets qui visent à étudier, protéger et sauvegarder les baobabs qui comptent déjà 6 espèces menacées inscrites sur la liste rouge l’IUCN parmi les 8 représentées dans le monde.

{idkey=5356b0[url=https%3A%2F%2Fwww.inecoba.com%2Fdossiers%2Fcomment-cultiver-votre-petit-baobab-et-l-entretenir.html][title=Comment+cultiver+votre+petit+baobab+et+l%26%23039%3Bentretenir][desc=]}{cmp_start idkey=3115[url=https%3A%2F%2Fwww.inecoba.com%2Fdossiers%2Fcomment-cultiver-votre-petit-baobab-et-l-entretenir.html][title=Comment+cultiver+votre+petit+baobab+et+l%26%23039%3Bentretenir][desc=]}

Le baobab, l'arbre le plus facilement reconnaissable dans les savanes africaines, est présent dans la plupart des régions sub-humides à semi-arides au sud du Sahara. On ne peut l'ignorer, ne pas le remarquer ou le considérer comme un arbre ordinaire. Il est des espèces ligneuses connues le plus massif et tient une place prépondérante dans les cultures et les croyances autochtones.

Souvent plus large que haut, avec des branches ressemblant à des racines, et largement dépourvus de feuilles pendant une grande partie de l'année, l'arbre le plus célèbre d'Afrique, le baobab, aussi appelé par les africains « l'arbre magique », « l'arbre pharmacien », « l'arbre de la vie » ou encore « l'arbre sans dessus dessous », semble mériter l'ensemble de tous ces surnoms.

D'ordinaire ce n'est pas un arbre élevé, sa hauteur n'atteignant que 14-23 mètres, mais il est réputé pour la circonférence gigantesque de son tronc qui peut atteindre 38 mètres. Le baobab est par exemple omniprésent au Sénégal tant par sa présence dans une grande majorité des paysages du pays que par sa figuration emblématique dans la plupart des documents administratifs et publicitaires.

De nombreux mythes et légendes qui hantent la société sénégalaise sacralisent le baobab. Il a inspiré les poètes, les écrivains, les peintres, les photographes, les scientifiques, les médecins,...Le baobab est l'un des arbres les plus utiles du Sahel, ce qui lui vaut traditionnellement la protection et la vénération de la population.

Nous vous conseillons d'acheter vos plants de baobab sur La Boutique du Baobab - www.boutique-baobab.fr en partenariat avec l'association INECOBA, première boutique spécialisée depuis 15 ans dans la vente de baobab africain. Vous y trouverez des plants de différents âges en racines nues ou déjà en pot en fonction des périodes de l'année. La reprise de tous les plants est garantie.

 

Exigences de culture du baobab

Substrat

Cultivez le baobab dans un mélange drainant composé de 50% de terreau de rempotage et de 50 % d'un mélange drainant de type vermiculite/perlite. Choisissez un pot plus profond que large pour que le caudex et la racine pivotante puissent se développer correctement. Le rempotage pourra se faire tous les 3 ou 4 ans de préfèrence au printemps.

Croissance

La croissance du tronc est lente. Les branches se développent plus rapidement et peuvent en une saison atteindre 20-30 cm. Vous pouvez le laisser monter ainsi ou bien privilégier une forme plus raccourcie ce qui lui permettra aussi de grossir plus rapidement du tronc avec une taille courte des branches. En pincant l’extrémité des jeunes pousses, votre baobab se ramifiera plus rapidement.

Exposition

Placez votre baobab à l'endroit le plus lumineux possible. Cela peut être derrière une fenêtre orientée plein sud, dans une véranda et encore une salle de bain disposant d'une ouverture vers l'extérieur.

Température

Le baobab supporte très bien d'être sorti en extérieur de juin à septembre dès lors que les températures ne descendent pas en dessous de 15°C de jour comme de nuit. Il supporte quelques jours des nuits un peu plus fraîches mais attention si cela persiste, il faudra le rentrer à  l'intérieur.

Arrosage

En période de végétatin (de mai à octobre), vous devez arroser votre baobab de façon à ce que le substrat reste humide.

N'utilisez pas de soucoupe en dessous de votre pot. Il est préférable de l'arroser souvent en été par exemple au lieu de le laisser baigné dans un soucoupe pleine d'eau.

Pendant la période de dormance (octobre/décembre à mai), vous n'arroserez votre baobab qu'une fois par mois de manière trés modérée. Il ne faut pas que le substrat soit humide à cette période. Idéalement, vous le garderez à une température entre 15 et 20°C. Comme il aura perdu ses feuilles à cette période, vous pouvez l'installer dans un endroit à l'écart de lumière directe.plant de baobab

Engrais

Les baobabs ont une affinité avec les sols calcaires donc vous pouvez par exemple lui apporter un peu graviers calcaires ou encore des coquilles d'oeuf que l'on va émietter avant de l'incorporer avec une fourchette autour du plant.

Apportez éventuellement un peu d’engrais organique en granulés au printemps. 

Maladies

Les acariens s’attaquent parfois au feuillage en intérieur lorsque l’air est sec. Ils créent un jaunissement des limbes couvert de toiles très fines ressemblant à des toiles d’araignées. Vaporisez souvent le feuillage, appliquez un acaricide si nécessaire.

 

Pour plus d'informations, poser des questions, vous pouvez utiliser notre forum de discussion : cliquer ici

{cmp_end}{idkey=5356b1[url=https%3A%2F%2Fwww.inecoba.com%2Fdossiers%2Fcomment-cultiver-votre-petit-baobab-et-l-entretenir.html][title=Comment+cultiver+votre+petit+baobab+et+l%26%23039%3Bentretenir][desc=]}