• L'association a développé un kit pédagogique à destination des écoles primaires. Découvrez ce kit en cliquant sur le lien ci-dessous :


    Kit Baobécole/Educo-Baobab - Découverte de l'Afrique et des Baobabs




    Photos : Baobab de la forêt de Nguékokh (Sénégal) - Copyright : Sébastien GARNAUD
  • Lancement du projet d'éducation à l'environnement autour du baobab, EDUCO-BAOBAB, à Rufisque au Sénégal

     


    Retrouvez les photos, vidéos de cette mission sur la page Facebook de l'association : cliquer ici



    Photos : Ecole CE1 à Rufisque - Sénégal - Copyright : Sébastien GARNAUD
  • Retrouvez la sélection des produits 100% baobab : plants bonsaï, graines de baobab "Le Petit Prince", pulpe de fruit de baobab, objets décos,....

     

    Visiter la boutique du baobab : cliquer ici



    Photos : Baobab de la forêt de Nguékokh (Sénégal) - Copyright : Sébastien GARNAUD
  • En 2011, l'association a organisé une mission scientifique afin de dater au carbone 14 quelques baobabs emblématiques du Sénégal. Retour sur les objectifs de cette mission....


    Lire l'article complet : cliquer ici

  • L'association a développé un kit pédagogique à destination des écoles primaires. Découvrez ce kit en cliquant sur le lien ci-dessous :


    Kit Baobécole/Educo-Baobab - Découverte de l'Afrique et des Baobabs




    Photos : Baobab de la forêt de Nguékokh (Sénégal) - Copyright : Sébastien GARNAUD
A la une de l'association
Retrouvez ci-dessous les dernières actualités publiées :


Nouveau projet 2012 : EDUCO-BAOBAB PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Président de l'INECOBA   
Samedi, 18 Février 2012 22:06

EDUCO-BAOBAB : Programme d'éducation à l'environnement, d'éveil scientifique et de découverte du baobab africain


Ce projet est soutenu par la ville d'Aulnay-sous-Bois, la ville de Rufisque (Sénégal), la Fondation Nature & Découvertes (Projet "Coup de Main" - Février 2012), les éditions AUZOU.

 

Résumé

L’association INÉCOBA a été créée en décembre 2007 en Seine Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois) et regroupe à la fois des amateurs passionnés du baobab mais aussi des scientifiques du monde entier dont l’objectif est d'encourager et de développer des outils d'information et de communication spécifiques autour de cet arbre à destination des enfants et du grand public. En 2012, nous souhaitons proposer une mallette pédagogique à destination des enseignants de la ville de Rufisque au Sénégal et d'Aulnay-sous-Bois en France sur le thème de la découverte du baobab; ce projet sera accompagné par de séances de formation, mise en place de jardins pédagogiques, des animations dans les écoles mais aussi par des échanges avec les enseignants des écoles des 2 pays qui souhaiteront mettre en place simultanément ce projet.

 

Description précise du projet

Historique, contexte du projet et premières démarches réalisées

Au Sénégal, la croissance démographique, l'urbanisation et la pression humaine contribuent fortement à la dégradation du cadre de vie urbain et des ressources naturelles. Dans ce contexte, l'éducation et la sensibilisation à l'environnement sont deux démarches qui permettent aux individus, et principalement aux enfants et adolescents, d'acquérir les connaissances nécessaires afin d'évoluer vers un changement de comportements et de participer de façon responsable et efficace à la préservation de leur environnement.

Le baobab est l'un des arbres les plus utiles du Sahel, ce qui lui vaut traditionnellement la protection et la vénération de la population. Pourtant, la dégradation observée ces dernières années des écosystèmes des zones sahélo-soudaniennes est bel et bien réelle et se traduit par un vieillissement des forêts millénaires de baobab lié à l'absence d'une régénération naturelle. Les jeunes plants de baobab sont rares dans la brousse dès que la végétation arbustive basse de type acacia est absente. En effet, certaines pratiques agricoles, pastorales mais aussi liées à la pharmacopée et à l’artisanat mettent de plus en plus en danger la survie et la régénération de ce patrimoine naturel irremplaçable.

Par exemple, dans certaines régions du Sénégal, on observe déjà une baisse drastique de la récolte de fruit causée par des pratiques intensives agricoles et pastorales, ou encore liées à la pharmacopée et à l'artisanat. Cette dégradation des forêts est importante en Afrique de l'Ouest car on estime le défrichement annuel à 4%. Afin d'enrayer cette évolution, des programmes de protection, de domestication et de valorisation de cette espèce doivent être réalisés puisque dans la plupart des cas, le baobab n'est pas cultivé mais est exploité comme une ressource forestière naturelle.

L'initiative de mettre en place ce programme EDUCOBAOBAB a donc été prise suite à ce constat alarmant de dépérissement des forêts millénaires de baobabs observé depuis quelques dizaines d'années au Sénégal et d'une manière générale en Afrique. Le but de cette action spécifique est de mettre à la disposition des acteurs locaux et institutionnels des moyens de diffusion et d'information le plus complet possible autour cette problématique afin d'éveiller une éco-citoyenneté auprès d'un jeune public.

Une réelle attente de la population en matière d'éducation à l'environnement et d'éveil scientifique se fait également sentir depuis quelques années au Sénégal. Des initiatives ont déjà été réalisées ou sont en cours, par exemple avec l'association Océanium qui depuis quelques années s'est lancée dans un vaste programme de reboisement de la mangrove. En 2007, dans le cadre de l'appel à projet PCST (Promotion de la Culture Scientique et Technique en Afrique et à Madagascar) soutenu par le Ministère des Affaires Etrangères et l'IRD, le président actuel d'INECOBA, Sébastien GARNAUD, avait développé un projet similaire d'éveil scientifique intitulé "Baobécole" dans quelques lycées et collèges de Dakar mis en place localement avec l'association sénégalaise ASDIS-Universelle.

En France, l'INECOBA met à disposition depuis bientôt 3 ans via son site internet, un ensemble de ressources pédagogiques à télécharger pour les enseignants de maternelle et de primaire. Depuis, plus de 6000 enseignants ont téléchargés les différents documents mis à disposition.

 

Les objectifs du projet

 

L'une des missions de l'association INÉCOBA est d'encourager et de développer des outils d'information et de communication spécifiques sur le baobab à destination d’un large public. Au travers de son site internet (www.inecoba.fr), notre association publie de nombreux articles de vulgarisation en rapport avec les dernières recherches et découvertes sur cet arbre. Un DVD intitulé "Au chevet des Baobabs" avec le documentaire "Graines de Colosse" a été finalisé l'année dernière grâce au soutien en particulier de la Fondation Nature & Découvertes, la Municipalité d'Aulnay-sous-Bois et l'AD93. Il sert de support audiovisuel dans le cadre des animations proposées par l'association : conférences grand public, écoles,…En juillet 2011, notre association a également organisé une mission scientifique en partenariat avec Adrian Patrut, chercheur roumain à l'université de Cluj-Napocan, et le soutien du Ministère de l'Environnement sénégalais, visant à dater les plus gros baobabs du Sénégal - mission DARABAO; les premiers résultats sont attendus début 2012.
Mise à jour le Mardi, 06 Novembre 2012 19:10
Lire la suite...